Distillerie Rivoire Frères 154 Avenue de Breteuil, 13006 Marseille
94
Distillerie Rivoire Frères
Arrondissement : 6ème
  • Partager
  • Partager
  • Partager
  • Partager
  • Partager
  • Partager

Distillerie Rivoire Frères, 154 Avenue de Breteuil, MarseilleEn 1887 à l’angle de la rue de Breteuil et de la rue du Dr Escat, au pied de l’actuel Parc de la Comerie se trouvait l’immense et splendide distillerie Rivoire Frères dont on trouverait encore quelques vestiges…

L’usine fabriquait son absinthe, du vermouth, du vin, des spiritueux et des liqueurs, puis firent du « Rhum Saint-Vincent » l’une de leurs spécialités. Comme le montre cette étonnante gravure, la distillerie semblait extrêmement luxueuse avec sa grande porte richement décorée, sa cour intérieure, ses entrepôts aux immenses tonneaux et sa salle de mise en bouteille.

Si la marque Rivoire Frères de Marseille a fait l’objet d’un dépôt de marque en 1887, l’appellation “Un Rivoire” ou “Rivoire” semble apparaître aux alentours de 1900 d’après les Bulletins de la Propriété industrielle et Commerciale. Des cartes postales montrent sous différentes prises de vue le ballon captif marqué en gros “Absinthe Rivoire” lors de l’Exposition coloniale de Marseille en 1906 (voir onglet photos). La marque proposait également des éventails publicitaires.

C’est dès sa sortie de l’Ecole centrale lyonnaise, que Jules Rivoire, s’était occupé de l’importante distillerie qu’il exploitait à Marseille en compagnie de ses frères. Mort en 1911, sa nécrologie édité par l’Association des anciens de l’Ecole centrale lyonnaise indiquait ceci :

Distillerie Rivoire Frères, 154 Avenue de Breteuil, MarseilleDirecteur, puis président des Entrepôts généraux Rivoire frères à Marseille, Jules Rivoire, par un travail acharné et une organisation méthodique, a su drainer l’écoulement de ses produits dans le monde entier. Partout à l’étranger, et notamment aux colonies françaises, on apprécie l’excellence de la marque. Elu président du groupe de Marseille des Anciens Elèves l’Ecole Centrale Lyonnaise, depuis sa fondation, c’est-à-dire depuis 6 ans, Jules Rivoire s’est toujours montré affable envers les membres adhérents à ce groupe. Toujours dévoué, il assistait aux réunions du groupe chaque fois que la maladie ne le consignait pas à la chambre et se faisait un plaisir de rivaliser d’entrain avec les plus jeunes d’entre nous lors des sorties organisées par nos Camarades Marseillais. L’Association perd en lui un pionnier de la première heure et le groupe de Marseille un président auquel tous les adhérents étaient profondément attachés”.

Aujourd’hui il semble ne rester que quelques pans de murs de la gauche de la distillerie et peut-être son grand portail d’enceinte devant le n°184 rue de Breteuil, surmonté de deux anges. On y trouve derrière, une résidence d’habitation contemporaine et dans sa cour intérieure ce qui pourrait être une partie de l’ancienne façade de la distillerie ou un rappel architectural sous forme d’arche, ancrée dans le parc.


SOURCES Document de la distillerie & infos-patrimoinespaca.org & clio.ish-lyon.cnrs.fr
PHOTOS Archive d’un collectionneur

Map Direction